Menu

Est-ce que le rythme de l'alternance est difficile à suivre ?​

L’alternance repose sur le découpage du temps entre l’école et l’entreprise. Pendant l’année de formation en alternance, le rythme est soutenu. À l’heure actuelle, de nombreux cursus proposent des formations en alternance. Mais est-il si difficile de faire des études en alternance ?

Faisons-le point sur le rythme de l’alternance.

Le rythme de l'alternance et le travail à fournir

Le cursus en alternance se fait dans plusieurs centres de formation : 

dans un CFA (Centre de formation d’Apprentis), dans une école ou une université, l’alternance est maintenant présente partout. 

Elle séduit d’autant plus les étudiants avec les nombreux avantages de ce mode de formation (salaire, coût des études prise en charge par l’entreprise, etc.). 

La plupart des étudiants vivront leur première expérience professionnelle. Certains étudiants sortent fraîchement des années lycée et découvrent un monde totalement différent.

En contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, l’alternance se fait sur un rythme difficile. Elle ne laisse pas beaucoup de temps aux apprentis pour souffler. L’alternant signe un contrat d’apprentissage pour une année voire deux ou trois ans, en fonction du cursus. Il peut être difficile de tenir le rythme de l’alternance sur la durée. C’est un vrai challenge pour les étudiants.

En fonction des études choisies et de l’école, le rythme de l’alternance varie. Voici à titre indicatif, le rythme de l’alternance le plus courant :

À cela s’ajoute le travail personnel à fournir pour réussir son année de formation. Donc le rythme de l’alternance est exigeant. Pour certains, il peut paraître difficile à suivre, mais ce n’est pas impossible. Les maîtres mots sont rigueur et organisation.

Le rythme de l'alternance : coupler le statut de salarié et d'étudiant

L’étudiant en alternance cumule deux statuts. Il est un salarié à part entière de l’entreprise qui l’embauche. Il suivra donc le même rythme que les autres collaborateurs. Après une période d’adaptation, on attend de l’employé qu’il remplisse l’ensemble de ses missions.

Au niveau des études, l’étudiant devra être présent à tous les cours et accomplir le travail demandé, seul ou en groupe.

Il est tentant de privilégier le travail en société. Les alternants ont tendance à s’investir beaucoup plus dans leurs rôles de salariés et moins dans les études. Il est impératif de ne pas tomber dans ce piège. Bien sûr, cela est plus tentant et plus valorisant. Une première expérience professionnelle peut-être plus intéressante que la théorie.

Toutefois, l’école et le travail salarié se complètent. En effet, les connaissances acquises en cours compléteront l’expérience en entreprise. Ce mode de formation permet d’acquérir des compétences directement applicables sur le terrain.

Il est donc essentiel de ne pas oublier l’objectif final qui est l’obtention de son diplôme reconnu par l’État (BTS, Bachelor, Master, etc.).

L’étudiant devra jongler avec son travail en entreprise et ses cours. Pour cela, il faudra une bonne organisation.

Le rythme en alternance : gérer son temps et s'organiser

Alternant entre le travail et l’école, l’organisation et la gestion du temps sont primordiales. 

Le retard n’est pas permis, que ce soit au niveau de l’entreprise ou des cours.

Pour réussir à suivre le rythme de l’alternance, la gestion des tâches doit être faite par ordre de priorité. Les cours de la formation doivent être suivis avec assiduité pour ne pas prendre de retard. Un temps de révision hebdomadaire est recommandé pour intégrer les notions abordées et accomplir le travail demandé pour les cours.

Pour certains, un planning à court et moyen terme sera un outil idéal. Contrairement aux étudiants en formation classique, les étudiants en alternance se doivent d’anticiper les charges de travail. En planifiant les cours, les périodes de révision, l’étudiant évitera le rush qui précède l’approche des examens.

Avec une organisation bien rodée, les étudiants en alternance pourront tenir le rythme parfois difficile de l’alternance.

En contrat d’alternance ou de professionnalisation, l’étudiant a le droit à des jours de congés qu’il utilisera en fonction de ces besoins (révision, vacances, repos, etc.)

Révisions en BTS dans le jardin d'EPB

Se ménager des temps de repos pour tenir le rythme de l'alternance

Pour tenir le rythme soutenu de l’alternance, il ne faut pas oublier 

  • de prendre du temps pour soi.

Que ce soit pour se reposer, pour faire du sport ou sortir avec ses amis, ces moments permettent à l’esprit de s’évader et de se reposer.

Ces temps bénéfiques pour le cerveau permettront de continuer à travailler pendant la formation en alternance Après un temps de repos, les étudiants seront plus efficaces et plus concentrés devant les différentes tâches en entreprise ou à l’école.

Le rythme de l’alternance peut paraître difficile. Toutefois, avec de l’anticipation de la rigueur et de l’organisation , la formation en alternance sera une expérience extrêmement enrichissante pour les étudiants.

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux

velit, ut in ipsum facilisis Lorem Praesent diam ut